Les dernières chroniques :

jeudi 25 mai 2017

Positive


Comme beaucoup, j'ai des hauts et des bas concernant le moral. C'est humain, mais je reste quelqu'un avec un caractère assez positif. J'aime partager de la bonne humeur et donner du bonheur au gens, cela peut paraitre niais comme ça, mais c'est vrai. Alors je n'ai pas vraiment de conseil, mais je vais juste vous donner mes exemples, astuce qui me font du bien pour garder le moral et rester positive.

La musique

Tous les soirs j'ai ma petite séance musicale, pour me vider l'esprit. C'est souvent après manger, un petit rituel du quotidien que j'aime tout particulièrement. J'ai des musiques spéciales bonne humeur, comme celle ci, celle là, ou encore elle (merci Carnet Prune !). Depuis la sortie du film, j'ai la BO de La Belle et La Bête qui tourne en boucle aussi. Sinon en ce moment c'est retour en enfance, séquence nostalgie x1000 avec Kyo, les musiques Disney, Pokemon, ou ENCORE (attention tenez vous bien) : LORIE ! Oui j'avoue tout, mais me réécouter ces musiques fait un bien fou au moral, car elles sont ancrer et même si certains dirons que bouuuh c'est la honte, bah j'en ai rien à faire. On se fait plaisir, et si écouter des musiques de Pokemon ou de Lorie permet de garder la pêche, faisons le !

Les copines

Maintenant, quand mon moral est à plat, je ne me cache plus. J'avais tendance à tout garder pour moi, et à déprimer dans mon coin. MAUVAISE IDÉE. Alors je me suis reprise en main, quand ça va pas, les amis sont là. Et je m'en suis plus que rendu compte ces derniers temps, je n'hésite plus à vider mon sac, même si je ressemble à un caliméro, rien à faire. J'ai besoin de réconfort ? Je le trouve auprès de mes amis, qui sont mon remontant.

Le loisir feel-good

Qu'est ce que j'entends parler par là ? Un roman doudou. Une série qu'on adore, Un film qui fait du bien, un anime qui nous rappelle notre enfance (ou bieeeen d'autres activités). Mon roman doudou ? Harry Potter. Ma série ? Gilmore Girls. Un film qui fait du bien ? 30 ans sinon rien. Un anime qui rappelle l'enfance ? Card Captor Sakura. 

La cuisine

Il faut savoir que ma deuxième passion est la nourriture. J'adore cuisiner, et mijoter des petits plats à l'improviste. Mélanger le sucré et le salé... ma recette du bonheur est mon gratin de gnocchis sauce gorgonzola/miel, un orgasme culinaire (oui rien que ça.).

Les petits bonheurs

J'ai beau ne pas aimer l'été, en ce moment j'apprends à le redécouvrir. La nature toute verte, le ciel tout bleu, les jolies photos, les tenues légères, manger des glaces/granités, les petons en liberté sous la couette (oui je suis miss frileuse, l'hiver c'est chaussettes), laisser la fenêtre ouverte la nuit et sentir l'air, entendre les mouettes bavarder...  

Voilà mes petits remèdes pour garder le moral et le sourire. Ces petites et grandes choses qui font ce que je suis, ce qui me ressemble. N'oubliez pas de vous faire plaisir, de vous écouter, et de ne pas laissez le négatif vous envahir, il y aura toujours l'espoir qui ne vous lâchera pas <3 (niaise un jour, niaise toujours).

Et vous, quels sont vos moyens pour garder le moral ?

Throwback Thursday Livresque : Une maman pour la vie

On est jeudi, ce qui veut dire le jour du rendez-vous de Bettie rose ! L'idée est simple ; un souvenir = un livre. C'est à dire que chaque jeudi elle présentera un thème spécifique et on devra parler d'un livre qui nous fera penser à ce thème.
 
Thème de la semaine :
 
 
 
Oui bonjour, c'est le moment où je choisi d'être la moins originale du monde ! C'est vrai que j'aurai pu me creuser les méninges, mais vous savez quoi, on est férié, et j'ai pas envie de me creuser la tête ! Et il n'y a qu'elle qui m'est venu à l'esprit en pensant à une maman formidable ; je proclame MOLLY WEASLEY DANS HARRY POTTER !
 
Voilà encore une énième raison de vous parler de ma saga favorite préférée chouchoute de tous les temps. Et j'adore Molly ! C'est une battante, une guerrière, qui est prête à laisser sa vie pour sauver celle de ses enfants, qui est toujours là pour soutenir, pour aider ses proches, même si elle peut nous exaspérer avec son admiration pour Gilderoy Lockhart qui n'a pas lieu d'être mais que voulez vous, on ne peut pas ne pas s'attacher à elle, c'est un peu la maman rêvée, qui met toujours sa pointe de sel et de bonne humeur, sa touche d'humour avec son mari. Bref... je pourrai vanter ce personnage encore et encore, mais elle est merveilleuse, tout simplement !  
 
 
Et vous, quelle maman vous a marqué ?  

mercredi 24 mai 2017

Le voleur de souhaits

Auteurs : Loïc Clément & Bertrand Gatignol
Édition : Delcourt
Parution : 2017
Pages : 33 


Félix est un petit garçon pas comme les autres. Rêveur, il adore flâner seul dans la nature. Et puis Félix a une lubie pour le moins originale. Il collectionne les souhaits. Il ne se sépare jamais de son sac à dos dans lequel il enfourne pêle-mêle petit et grands bocaux qui lui permettent d’attraper les souhaits des personnes qui éternuent. Des souhaits bleus, verts, jaunes, roses… des souhaits de partir en voyage, de trouver un trésor, de devenir fort… Félix a rempli des étagères complètes avec les souhaits des autres.
Puis un jour, Félix rencontre Calliope. Elle le fascine. Elle l’intrigue d’autant que sa formule habituelle ne lui permet pas d’attraper les souhaits de Calliope quand elle éternue. Voilà un mystère qu’il est bien décidé à percer.

 
Quelques semaines en arrière, je vous postais ma chronique de Chaussette réalisé par Loïc Clément et Anne Montel, sans surprise, ça s'est avéré être un coup de coeur. Aujourd'hui je vous parle d'une autre oeuvre de Loïc, sorti le même jour que Chaussette, illustrée cette fois ci par Bertrand Gatignol. Pas de coup de coeur, mais un joli moment passé, le temps de 10 minutes, dans ma bulle.

Dans cette petite histoire nous découvrons Félix, un garçon pétillant, passionné et rêveur. Son passe-temps ? Récolter les souhaits des gens autour de lui en attendant qu'ils éternuent. Son petit quotidien se déroule normalement jusqu'au jour où il fait une drôle de rencontre, qui chamboulera sa vie et qui fera virevolter les papillons du bidou. 

Le concept est original, mais j'ai trouvé que l'histoire manquait de profondeur et que tout allait trop vite. Je crois que je l'ai lue en 5 minutes à peine, j'aurai voulu en avoir plus à me mettre sous la dent ! J'ai adoré l'histoire et nos deux personnages, ils sont attendrissants et vont se compléter à leur manière car à la base tout les oppose. On pourrait croire qu'ils ne s'entendront pas, mais c'est tout le contraire qui va se produire. C'est une amitié touchante et adorable.
En ce qui concerne le dessin de Bertrand Gatignol, il est superbe ! Tout en rondeur et en douceur. Il y a des planches très grandes et vraiment magnifiques, que ce soit au niveau du décor ou des personnages. Pour ce qui est de ces derniers, leur traits sont très expressifs, toutes les émotions se concentrent principalement au niveau des yeux. C'est un pur régal pour nous, lecteur.

Plus de frustration que de déception, cela reste un merveilleux moment, en compagnie d'un couple d'ami qui saura nous faire sourire et rire. Une parenthèse enchantée, je recommande !

Merci à Loïc et aux éditions Delcourt pour l'envoi ! 

dimanche 21 mai 2017


Mon blog est un cocon enchanté, j'aime y partager de l'amour. En ce moment entre toutes les polémiques des réseaux sociaux et tout, je pense qu'on en a bien besoin. 
La dernière fois je faisais une déclaration d'amour aux livres, cette fois c'est aux personnes qui sont rentrés dans ma vie grâce à eux. Depuis plus d'un an que je tiens ce blog, de véritables amitiés ce sont crées. Ma plus vieille amie reste Margaud, où on s'est connu sur skyblog ! Une amitié qui dure depuis des années, où on a vécu tant de choses. On s'est vu grandir toute les deux, on s'est soutenu dans nos moments durs, et je crois que sans elle je ne serai pas pareil. Il y a eu Nine aussi, que j'ai pu voir assez souvent aussi, je me rappelle nos fous rires, nos sortis resto, et je me souviens aussi de son aide lors de mes soucis avec mon ex, la première à me proposer de me changer les idées le soir <3.
Ma team Pipou ! Saefiel, Alice, Victoria, Niognot, Sandrine, des filles en or, au coeur énorme. J'aime nos conversations groupés, où on part dans n'importe quoi mais où on n'hésite pas à se confier et à se réconforter les unes et les autres. Je vous aime les filles <3
Mon correspondant Nathan (même si j'attends ta prochaine lettre avec graaande impatience !), plein de tendresse, de réconfort, un vrai confident, toujours là.
Et puis d'autres que je connais un peu moins, mais que j'aime très fort aussi, et qui sont des personnes incroyables ! Marine mon rayon de soleil, Clélia mon bichon, l'adorable Robin, ma tendre Violaine, Bettie qui est un amour, le citron lumineux ; Lemon <3, ma chérie Elyza, celui qui a un coeur tout tendre ; Pandamis, Ma p'tite Audrey, mon arc-en-ciel ; Lizzie et ma Gilmore Girls ; Nelli <3
Et puis VOUS, qui est fidèle à mon blog, toujours à commenter, à me donner vos petits avis, vos petits mots rempli d'amour et de gentillesse. Je ne sais pas si vous vous rendez compte, mais on approche des 100 000 vues, c'est juste DINGUE ! Juste merci, merci, merci ! 
Voilà, c'était le moment niais de la soirée, mais des fois c'est bien de l'être, car j'en ai de l'amour à revendre, surtout quand on m'en donne autant chaque jour <3 

vendredi 19 mai 2017

Inséparables

Auteur : Sarah Crossan
Édition : Rageot
Parution : 2017
Pages : 406

Grace et Tippi. Tippi et Grace. Deux sœurs siamoises, deux ados inséparables, entrent au lycée pour la première fois. Comme toujours, elles se soutiennent face à l’intolérance, la peur, la pitié. Et, envers et contre tout, elles vivent ! Mais lorsque Grace tombe amoureuse, son monde vacille. Pourra-t-elle jamais avoir une vie qui n’appartienne qu’à elle ?
Roman en vers libres.

 
Que vous dire ? Je suis bluffée.
émerveillée, fascinée, transportée, bouleversée, chamboulée.
Un arc-en-ciel d'émotions.
Un tourbillon d'amour et de tolérance.

J'ai vécu un moment unique,
avec deux soeurs sensationnelles et incroyables.

On vit un moment fort, bouleversant,
qui ne nous laisse pas indifférent.

Un lien très fort, fusionnel, allant au-delà de tout,
qui saura faire chavirer votre coeur.
Une relation comme on en voit peu,
attachante et exceptionnelle.

On est bercé, par cette plume magique et musicale,
qui virevolte jusqu'à nous.
Rythmée, fluide, entrainante,
on ne peut pas s'arrêter.

Poésie, espoir, intensité,
ce roman m'a fait vibrer
au même rythme que ces deux soeurs,
qui
en plus d'être inséparables,
sont inoubliables. 
 

jeudi 18 mai 2017

Audrey retrouvée

Auteur : Sophie Kinsella
Édition : Pocket Jeunesse
Parution : 2016
Pages : 299

Audrey a 14 ans. Elle souffre de troubles anxieux. Elle vit cachée derrière ses lunettes noires, recluse dans la maison de ses parents à Londres.
Ça, c'était avant.
Avant que Dr Sarah, son psychiatre, lui demande de tourner un film sur sa famille, pour voir la vie
d'un oeil nouveau : celui de la caméra.
Avant que Linus, un copain de son frère, débarque. Avec son grand sourire et ses drôles de petits mots griffonnés sur le coin d'une feuille, il va pousser Audrey à sortir. Et à redécouvrir le monde...

 



 
Premier Kinsella que je découvre, et quelle agréable surprise ! Je dois avouer que je ne m'attendais pas à autant aimer. Il traine depuis sa sortie dans ma PAL donc il était temps qu'il ai son moment ! En aucun cas je regrette de l'avoir choisi, c'est un parfait anti-dépresseur, un roman cocon comme je les aime. Je suis ressorti de ma lecture avec le sourire aux lèvres et la banane !

J'ai adoré faire la connaissance de Audrey, elle est terriblement attachante et la façon dont est abordé son point de vue fait qu'on se sent relativement proche d'elle, comme si on suivait le quotidien d'une copine. Je me suis beaucoup retrouvée en elle, dans ses angoisses, le fait d'avoir du mal avec la sociabilité, et aussi d'avoir cette manie de se cacher derrière des lunettes de soleil. 
Au fil du roman, on va être les yeux d'Audrey et on va suivre ses journées, ses hauts et ses bas, la vie quoi, avec des moments difficiles mais aussi des jolis, car la vie reste belle malgré tout, Audrey nous le fait bien comprendre.
On découvre aussi sa famille complètement barrée et déjantée ; la mère, complètement férue de son magazine Daily mail où elle croit tout ce qui est écrit, le père tout gentil qui a du mal à prendre les décisions sans sa femme, le grand frère Frank accro aux jeux vidéos où il pourrait y rester des heures, et enfin Felix, le petit frère qui apporte la touche d'innocence et de tendresse au récit.
C'est une famille atypique qui m'a fait mourir de rire plusieurs fois, même si j'ai trouvé que c'était quand même exagéré à certains moments, ça n'en reste pas lourd pour autant. On a aussi le droit à une petite romance toute mignonne, qui ne prend pas toute la place dans le roman et ça, j'adore !

L'autrice aborde des sujets assez grave comme le harcèlement scolaire ou la dépression avec beaucoup d'authenticité et de vérité, c'est un récit d'actualité qui est surtout teinté d'humour et qui fait vraiment du bien au moral.

J'ai passé un excellent moment avec ce livre où j'ai beaucoup aimé voir l'évolution d'Audrey, qui est très courageuse, on voit que ce qu'elle a subit à l'école a laissé des séquelles qui ne disparaitront jamais. Mais on ressent sa volonté d'avancer et de ne pas se laisser abattre. Une histoire qui respire la bonne humeur, dévorée en un rien de temps comme un bonbon acidulé !  
 

lundi 15 mai 2017

Jamais plus

Auteur : Colleen Hoover
Édition : Hugo Roman
Parution : 2017
Pages : 402

Lily Blossom Bloom n'a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu'elle trouve soumise, mais elle a su s'en sortir dans la vie et est à l'aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Lyle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu'elle l'est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n'est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu'elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ? Le chemin d'une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence. Est-ce que l'amour peut tout excuser ?


 
C'est le 2ème de Colleen Hoover que je lis, le premier étant Hoppeless que j'avais adoré. Je m'attendais à ce que je retrouve la même émotion avec Jamais plus, surtout avec toutes les éloges qu'il avait. Je vais vous décevoir, mais je renverse la cadence ; je n'ai pas aimé ce roman ! Alors, qu'on soit clair, il est loin d'être mauvais, mais il y contient pleins de petites choses que je n'aime pas y trouver dans une histoire.

Déjà ; le triangle amoureux. Si j'avais su dans quoi je m'aventurai, je n'y aurai pas mis les pieds. Je déteste les triangles amoureux ! Et encore plus celui la, car il est juste là pour apporter son piment à l'histoire, il n'a pas de véritable raison d'être. Je me suis aussi vite doutée comment allaient tourner les choses, et comment ça allait se terminer, l'épilogue ne m'a pas convaincu du tout.
Ensuite, j'ai trouvé que tout allait trop vite, les personnages sont amoureux dès le premier regard, c'est l'amour fou dès la première semaine où ils se mettent ensemble...on est loin d'être dans le crédible là. Je veux bien que les coups de foudre existent, mais là ça n'avait rien de naturel !
Une chose qui m'a beaucoup saoulé aussi, c'est le nombre de fois que le terme "baiser" est utiliser, je trouve que c'est être vulgaire pour être vulgaire. Je ne veux pas faire ma prude, mais je trouve que ça n'a aucun intérêt, surtout quand ça en devient lourd. Aussi, n'avoir des fois que des chapitres tournés vers le sexe, j'en avais un peu marre, l'histoire n'avançait pas, et puis, le fait que la meuf aie un orgasme dès 10sec de rapport...n'exagérons pas ! J'en ai même piqué un fou rire. J'aimerai parfois que les auteurs montrent que non, les hommes ne sont pas toujours des dieux du sexe qui peuvent donner des orgasmes à tout va... des fois c'est plus compliqué, plus délicat, et encore une fois, on est loin d'être dans le réalisme.
Autre chose que j'ai eu du mal à supporter ; les personnages. Impossible de m'attacher à eux à cause du manque de nuances dans leurs caractères : ils sont bien trop lisses ! Lily, la courageuse qui se voile la face, Ryle, le beau gosse qui a du mal à dire autre chose que "baiser", Atlas, le ténébreux qui ressurgit du passé, ou encore Alyssia, la meilleure amie parfaite. C'est une palette de personnage que l'on a l'habitude de voir, et qui nous laisse sans surprise.

Après, le roman reste très addictif en lui-même, car même si je n'ai pas aimé, il m'était difficile de le lâcher, c'est assez contradictoire. La plume de l'autrice est poignante sans laisser de marque particulière, je pense que la traduction y est pour quelque chose, car elle m'avait donné une meilleure impression lors de ma lecture de Hoppeless.
Je ne me risque pas à vous révéler le sujet principal du récit car cela vous spoilerez tout. Ce que je peux dire c'est que le tout est bien ficelé et traité. C'est une histoire assez sombre par contre, elle m'a pesé et oppressé plus d'une fois. On est loin d'être dans la romance qui nous fait rêver et vibrer, sachez le !

C'est une expérience assez unique que j'ai vécu mine de rien, ne pas aimer le livre en général mais avoir quand même cette envie de le continuer pour en savoir plus. Comme je vous l'ai dis, c'est un récit addictif, assez bouleversant et dur, mais qui reste bien trop cliché à mon goût. Le triangle amoureux était de trop et on aurait très bien pu s'en passer ! Je vous conseille néanmoins de le découvrir, il est très bien noté sur Livraddict, mais pour une fois, je sors du lot !